DOUAISIS : Les maires de Cœur d’Ostrevent exigent plus de policiers sur le terrain, le ministre de l’intérieur a entendu leur appel.

Illustration photo : François G

Des dégradations et actes de délinquances ont eu lieu il y a quelques jours sur Somain, Aniche, Auberchicourt.

Suite à ces dégradations, les élus avaient exigé que l’État augmente le nombre de policiers sur le territoire de Cœur d’Ostrevent et particulièrement sur ces trois communes.

“Le sentiment d’insécurité des habitants est de plus en plus grand afin de restaurer l’autorité de la République dans nos communes. Nous demandons des moyens suffisants, des renforts de Police sur notre territoire et des moyens techniques et matériels afin qu’ils puissent exercer leurs missions dans les meilleures conditions. Rodéos, petite délinquance, vols, dégradations, dépôts sauvages…” rappellent les maires.

Les populations font part de leur sentiment d’insécurité auprès de leurs élus, et à défaut de pouvoirs de police forts et concrets conférés aux maires.

Un courrier a été envoyé au Ministre de l’intérieur Gérald Darmanin. C’est dans un communiqué de presse du député du Nord Dimitri Houbron ce 19 Mars, que le ministre a entendu leur appel avec un renfort d’effectifs de police (22 agents dont 10) qui arriveront dès le mois de mai.

Si c’est le cas, j’en suis très satisfait , j’espère que ça va permettre d’avoir des patrouilles sur le terrain mais aussi de policiers à pied, avoir une présence de la police. La police fait bien leur travail, mais ils ne sont pas assez visible. Si on peut multiplier les patrouilles c’est ce qu’il nous faut, c’est une excellente nouvelle, que le ministre a entendu notre demande.” réagit Xavier Bartoszek, maire d’Aniche

 12,024 vues au total,  2 vues ce jour

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 12,025 vues au total,  3 vues ce jour

Designed by

agence communication douai lille arras

COMMUNICATION
DIGITALE & CRÉATIVE