DOUAI : Qui est Jacques Douai ?

Pour les jeunes, ce nom ne vous dit sûrement strictement rien, mais pour beaucoup d’habitants de Douai qui sont un peu plus âgés, cette personne est pour eux le chanteur le plus connu de la ville.

Jacques Douai, de son vrai nom Gaston Tanchon, est un chanteur natif de Douai, il est né le 11 Décembre 1920 et décédé à Paris le 7 Août 2004 à Paris.

Surnommé « le troubadour des temps modernes » pour avoir repris beaucoup de chansons médiévales et du folklore français ancien, il a connu ses plus grands succès avec File la laine de Robert Marcy et Colchiques dans les prés

Il fut également le premier, en 1947, à interpréter le poème de Prévert Les Feuilles mortes, mis en musique par Joseph Kosma. Son vaste répertoire, environ 250 chansons, mêlait à l’envi les textes des poètes modernes, comme Aragon, et les vieilles chansons françaises comme Colchiques dans les prés, dont le succès ne s’est jamais démenti. En 1982, il crée avec sa femme, la danseuse Ethery Pagava, le Théâtre du Jardin d’acclimatation, à Neuilly-sur-Seine.

Un début de tuberculose l’éloigne de la scène de 1951 à 1954, mais il revient guéri et obtient le prix de l’académie Charles-Cros à trois reprises (1954, 1962, 1968). À côté de cela, il chante les auteurs et les poètes de son époque comme Léo Ferré (« le Bateau espagnol ») et Louis Aragon (« Maintenant que la jeunesse »), et exhume des auteurs plus anciens tel le poète Gaston Couté (« Va danser »).

Seul sur scène, il chante en s’accompagnant à la guitare, d’une voix de chorale, volontairement dépourvue d’effets émotionnels. Dans les années 70, la vague folk l’ignore quelque peu, le considérant davantage comme un chanteur à texte.

Il devient ainsi directeur des Gémeaux, une salle de spectacles et un centre culturel de Sceaux dans les Hauts de Seine dans la banlieue parisienne. Il y fait venir des artistes tels que le mime Marceau, Cora Vaucaire , Raymond Devos …

Avec sa seconde épouse Ethéry Pagava, ex-danseuse-étoile et chorégraphe, il anime pendant vingt ans le Théâtre du Jardin à Paris, où ils font découvrir la danse aux enfants.

Jacques Douai est inhumé en Aout 2004 dans le carré géorgien du cimetière de Leuville sur Orge près de Paris .

Le 14 Novembre dernier, les amis de Douai lui a rendu un hommage en inaugurant le chemin Jacques Douai, allant du Parc Jacques Vernier au musée-parc Arkéos. Sur le parcours, 3 panneaux racontant sa vie et ses engagements.

 7,048 vues au total,  85 vues ce jour

À lire également

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 7,049 vues au total,  86 vues ce jour

Designed by

agence communication douai lille arras

COMMUNICATION
DIGITALE & CRÉATIVE